Couverture du livre Guide d'autodéfense numérique

Guide d'autodéfense numérique

Ouvrage collectif

Cet ouvrage vise à présenter l'« absence d'intimité » du monde numérique et propose des méthodes pour ajuster ses pratiques quotidiennes en conséquence. On y trouve des éléments de compréhension de l'outil informatique et de ses failles, des éléments de réflexion permettant d'élaborer et de mettre en place des « politiques de sécurité » et des outils permettant à quiconque d'apprendre et de répandre des pratiques de protection appropriées à chaque situation.

Les technologies numériques, auxquelles il est devenu très difficile d'échapper, offrent des possibilités de contrôle et de surveillance inédites. S'ils semblent souvent très pratiques, ces outils sont également de puissants supports dans les processus de surveillance et de répression. C'est à partir de ce constat, et de la détermination à ne pas se laisser contrôler par quelque Big Brother que ce soit, qu'un collectif s'est attelé il y a plus de quatre ans à la rédaction du Guide d'autodéfense numérique.

Entre autres scandales, celui des documents confidentiels de la National Security Agency, fuités par Edward Snowden, a permis de prendre la mesure de la panoplie de logiciels malveillants, de matériel espion, et autres systèmes de surveillance, déployés à l'échelle du monde. Ces scénarios que certains qualifiaient d'alarmistes sont finalement le tissu du quotidien en matière de surveillance électronique. Malgré la propagation d'un sentiment d'impuissance, ces différentes révélations sur l'état général de la surveillance numérique rendent d'autant plus nécessaire de se doter des moyens d'y faire face, et viennent valider les hypothèses qui ont menées à l'écriture de ce guide.

Ce livre est paru en 2014
ISBN 978-2-912631-26-8
484 p.
prix de vente public : 15 euros (actuellement épuisé en version papier)

En attendant une réédition papier, une édition revue et corrigée est disponible sur internet à l'adresse suivante : guide.boum.org

Téléchargement

:: Service de presse (220 ko - format PDF)

:: Texte intégral (43,4 Mo - format PDF)